Tours - Jeudi 4 juillet 2019 - Conférence de Bruno Perrinet sur Maria Valtorta - Venez découvrir cette grande mystique catholique ! - Salle Champ Girault, 8 rue Jean Bernard Jacquemin à 20h30 - Entrée gratuite. Information auprès de Bénédicte Butruille au 06 58 35 17 10.

Toulon - Mercredi 24 juillet 2019 - Conférence de François-Michel Debroise sur Maria Valtorta - Quelle valeur pour ses visions de la vie de Jésus ? - Au Saint-Cyprien, place de la cathédrale à 20 h. Entrée gratuite - libre participation aux frais.

Terre Sainte - Voyage/pèlerinage en Terre Sainte selon les visions de Maria Valtorta du 27 octobre au 5 novembre 2019 - Le programme
____________________________

Synthèse sur « l'Évangile tel qu’il m’a été révélé » de Maria Valtorta - par Aude Dewavrin-Masurel


Maria Valtorta a écrit, dans le détail, la vie de Jésus, sous Sa dictée, et grâce à des visions.

D'un point de vue historique, tout ce qui concerne la vie de Jésus est relaté avec précision, presque jour par jour. Il y a 12.000 références exactes : noms de lieux, de villes, de personnages, de bâtiments, d’outils, d’animaux, de plantes, de dates qui ont souvent rapport avec le calendrier de l’époque, et le calendrier lunaire (cf. J.F Lavere) : 99% sont exactes. Le lecteur a l’impression d’être avec Jésus dans tous ses grands déplacements, de voir les personnes qu’Il rencontre, d’entendre les discussions, même celles qui ne sont pas détaillées dans le Nouveau Testament (par exemple celle de Jésus au temple, à 12 ans et celle des disciples d’Emmaüs : voir annexe). Tous ses déplacements sont sur des cartes établies par Martinez Carlos (voir son site internet).

D'un point de vue Théologique, cette œuvre détaille la doctrine de Jésus ; au fil des pages, on se sent imprégné par cette Bonne Nouvelle : Dieu nous aime, Il pardonne, Il veut que nous ayons la foi, l’espérance et la charité, même si la douleur nous submerge parfois, il ne faut pas avoir peur : Il est venu nous sauver du péché.
Un dominicain d’Avrillé fait des reproches quant au contenu de l’œuvre, mais Arnaud Dumouch, théologien, les réfute un par un. De plus, l’œuvre a obtenu le « Nihil Obstat » de l’Eglise catholique.

D'un point de vue personnel, on a l’impression que toute la doctrine de Jésus est claire, évidente car à chaque fois que quelqu'un lui pose une question, Il répond simplement. Et surtout, comme la lecture est longue, on baigne dans cette atmosphère d’amour, on relit constamment les arguments de Jésus. On comprend le plan de Dieu qui veut nous sauver en s’incarnant pour pouvoir nous expliquer de vive voix ce plan (qui est de nous faire tous entrer dans le Royaume des Cieux). Et même si Jésus est haï par une partie des docteurs de la loi qui le font crucifier, Il persiste dans son amour pour nous.
Et surtout, que de fois on se dit : « Cette phrase est écrite pour moi ! ».
Donc, si vous n’avez pas le temps de lire les 10 tomes, je vous classe par thèmes les phrases que j’ai aimées.


Thèmes dans Maria Valtorta
I. Dieu est miséricordieux
Il comprend tout :
A Jeanne qui disait à Jésus qu’elle ne pouvait le suivre (car son mari était conseiller de Hérode) :
« Tu resteras, Jeanne, je comprends tout, obéis en bonne épouse » T 3 p.131
« Prie et reste en paix. Ne cesse pas de penser que tu n’as jamais donné de douleur à ton Maître, et Lui, s’en souvient. » T8 p. 391
Jésus dit un nombre de fois incalculable qu’Il nous aime.
« Je suis venu seulement pour être le sauveur de vos âmes » T 5 p. 109
et dit souvent à un apôtre de venir contre son cœur.
Une fois, il dit à Judas :
« Viens près de moi et parlons de ce qui est bon » T4 p.406
« Tu dois comprendre que ma sévérité est de l’amour. Vois dans toute ma conduite à ton égard, de l’amour » T4 p.524
« Dieu n’a pas de demeure sur terre mais il l’a dans le cœur des hommes » T6 p.60
« Craignez ceux qui vous amène à avoir des pensées de désespoir à l’égard de la divine miséricorde. » T6 p.224
« Si je trouve un homme qui pratique la justice, j’userai envers lui de miséricorde. » T6 p.387
« Même si tu avais sur toi tous les crimes de la terre, si tu veux, tu peux tout réparer, et être pardonné par Dieu, vrai, grand et paternel. » T 7 p. 435
Jésus dit à Pierre qui n’ose pas demander pardon de l’avoir renié :
« Tu as péché par présomption ; veux-tu pêcher par obstination ? Malheur si je ne t’avais pas brisé ; c’est un loup que tu serais devenu (par manque de tolérance). Je t’absous et je te pardonne. » T10 p. 67
« L’orgueil meurt, l’humilité naît ; c’est maintenant que vous devenez apôtres.» T10 p. 123
Il est venu pour nous sauver :
à Judas, il dit :
« Rien ne pourra changer la pensée de Dieu qui est que je sois Rédempteur et Roi d’un Royaume Spirituel. » T5 p.496
A un pharisien qui lui disait :
« Tu es trop bon pourquoi ne maudis-tu pas le pécheur ? »
il répond :
« Parce que le Père m’ordonne de sauver et non de perdre. » T6 p.489
« Le temple d’un cœur pur et plein d’amour est le seul que Dieu aime, dans lequel Il fait sa demeure avec ses lumières. » T8 p. 150
Un jour, Jésus pleure en regardant une poule avec ses poussins. Ses apôtres le questionnent. Il dit :
« Comme une poule protège ses poussins, je voulais protéger Jérusalem, mais elle me repousse. Mais je maintiendrai mon dessein d’amour, moi ; mon Père ensuite agira selon sa volonté. » T8 p. 353
« Le crucifix sert à rappeler aux hommes ce que l’amour a coûté à un Dieu. » T10 p. 106
Il pardonne tout quand on le Lui demande.
« Si tu tombes, viens à moi, je te relèverai. » T6 p.374
« Ton défaut ne me rebute pas, mais il faut t’en débarrasser. » T7 p. 268
« Sans le repentir amer et salutaire, c’est inutilement que je serais mort pour vous. » T9 p. 44
« J’aime celui qui est coupable mais a voulu sortir de la faute. » T10 p. 35
Il nous demande de pardonner :
« Un disciple doit faire ce que fait son maître » T4 p.107
« Pardonne, le passé est mort » T 3 p.191
 « Pour les méchants, désirez la conversion et non la punition » T5 p.141
Marie dit :
« Pourquoi te charger du poids de juger ? » T4 p.421
« Tu n’as pas à te venger. Il y a Dieu pour punir. Toi, tu dois aimer et Dieu te bénit sur la terre et au ciel. Tu te donnes des douleurs par la haine. » T.6 p.11.
« Quand quelqu'un vous blesse, la douleur vous donnera une plus grande récompense. » T6 p. 478
« Contre quelqu'un qui est en colère, garde le silence avec humilité et patience, sinon, va-t-en : non par lâcheté, mais par vertu, prudence et charité. » T7 p. 201
« Le pardon, c’est la paix pour celui qui le reçoit et pour celui qui le donne. » T8 p.158
« Ne soyez pas durs avec ceux qui se repentent ; Comportez-vous comme moi je me suis comporté et vous ne vous tromperez jamais. Le prêtre doit chercher à sauver. » T10 p. 170
A la fin du monde, Dieu jugera : le paradis et l’enfer existent :
« Seuls les impénitents jusqu'à la mort auront à craindre du Christ qui sera juge après avoir été tout amour » T.6 p.9.
« Quand le monde sera mort, sous un firmament éteint, il y aura le jugement après lequel le monde se videra pour devenir un néant. Il restera le paradis et l’enfer. » T7 p. 208
« A la résurrection universelle, ce sera le jugement. La chair et le sang des justes jubileront dans le Royaume ; la chair et le sang des damnés souffriront dans l’éternel châtiment. » T7 p. 540
Satan existe ; Jésus a délivré beaucoup d’hommes possédés du démon
Le désespoir est une tentation de Satan T.1 p.60
« Celui qui veut être mon disciple doit porter sa croix et aller contre les tourbillonnements et la violence de l’entraînement du monde, de la chair, de Satan. » T4 p.388
« Si vous restez près de l’Amour, Satan tente mais devient incapable de nuire. » T6 p.150
Les pharisiens voulaient faire élire Jésus comme roi d’Israël, prendre le pouvoir et le faire tuer par les romains : élimination légale ! T7 p. 26
« Plus l’homme sert Dieu, plus Satan cherche à l’effrayer. » T7 p.237
« Satan n’est pas l’œuvre de Dieu. Dieu a créé ses créatures libres et donc chacun peut, avec mérite, choisir la vertu, ce que n’a pas fait Satan. Celui qui est vertueux possède une gloire méritée. Les victoires sur le mal sont le couronnement des élus. Si le mal ne servait à rien, Dieu l’aurait détruit. » T7 p.559
« Celui qui fera bon usage de son intelligence et de son libre-arbitre et qui invoquera le Seigneur pour voir la Vérité ne sera pas ruiné par la tentation car Dieu l’aidera à faire le bien en dépit de Satan » T8 p. 220
« Ceux qui se moquent de Dieu ne respectent personne et connaissent l’amertume. Ils ne me donnent pas de culte et veulent que je les comble de félicité ! » T9 p. 252
« Certains disent que Judas est nécessaire à Rédemption ; d’autres, qu’il a succombé à l’assaut imprévu de Satan. Non ! Toute chute a sa préparation dans le temps. Plus la chute est grave, plus elle est préparée. Mais si Satan est aspiré par quelqu'un, que cette personne l’a en lui-même au point qu’il n’en a plus conscience, je montre que Satan existe. » T. 7 p. 57.
Encore au sujet de Judas :
« Sa volonté s’est donnée à la mort et Dieu ne violente pas la liberté de l’homme. » T8 p. 355
« Il est atroce pour moi de vivre près de l’ami qui ne veut pas être racheté. » T8 p. 576

II. la Foi
Avant chaque miracle, Jésus demande : « Crois-tu ? » Si la réponse est « oui », alors il guérit et il dit :
« Sois bon et va en paix. » T7 p.285 
 « Si vous dites « je ne crois pas en Dieu », cela veut dire que vous ne voulez pas croire en Celui dont vous savez qu’il existe.» T3 p.382
Jésus dit à Marthe qui a peur de la mort prochaine de Lazare :
« Ne perds pas ta belle foi, résiste à Satan, ne deviens pas sa proie pour une frayeur folle… Repose-toi et va en paix.» T4 p.73
Marie dit
« Abandonne-toi à l’Amour » T4 p.140
« C’est très simple, vous n’avez qu’à obéir à ses ordres et tout ira bien » T4 p.210
« Aie foi, et reste en paix. » T4 p.506
« Quand on a Dieu avec soi, on ne manque pas d’influence, même si tout le monde vous raille. » T5 p.259
« La foi est donnée par Dieu aux hommes de bonne volonté. » T5 p292
Marie dit (quand elle parle de l’Annonciation) :
« C’est comme une flèche de lumière qui m’a traversé le cœur. » T5 p.443
Le lépreux guéri dit :
« J’ai senti une force qui entrait en moi comme une épée de feu » T6 p.189 
« Celui qui persiste dans la foi malgré la maladie, la misère, mérite l’aide de Dieu et sa place au Royaume.» T6 p. 415
« Dieu ne trompe pas ceux qui croient en lui. » T6 p.469
« Le miracle ne peut être accordé là où il n’y a pas la foi.» T8 p.52
« Pourquoi agis-tu au lieu de contempler ? Tu n’as pas su obéir parce que tu n’as pas su croire et espérer. Tu n’as pas su aimer totalement.» T8p. 69
« Aucune foi en Moi ne reste sans récompense. » T10 p. 157
L’Espérance
« Dieu ne décevra pas ceux qui espèrent en Lui.» T.3 p.209
« Dieu nous donne son secours heure après heure si nous restons humbles et fidèles. » T 3 p.415
« Ne cherchez pas à savoir. » T6 p.151
Quand on est orgueilleux, on pose des questions à Dieu, puis on doute, puis on se détache de la confiance en Dieu ; Jésus dit à Pierre
« Moi, je t’ai pris pour te sauver, non pour te perdre. Dieu sera toujours à tes côtés. Sois content. » T6 p.40
 Sur la voyance, etc :
« Dans les choses de Dieu, on ne doit recourir qu’à son aide spirituelle et surnaturelle, sans mendier une aide humaine, intéressée. » T7 p. 93
« Ecoutez plutôt les paroles vraies, saintes et divines de Dieu. Pourquoi veux-tu connaître l’avenir? Il est dans les mains de Dieu. » T7 p. 273
« C’est aimer que de savoir espérer au-delà de toute mesure et réalité contraire. Sachez dire « Oui » à Dieu » T7 p.552. 
Quand Jésus était sur la croix, il a eu l’impression d’être abandonné :
« La séparation d’avec Dieu amène au désespoir. Je l’ai connu pour plaider pour vous. Que ceux qui font naufrage se raccrochent à la croix comme à une ancre pour avoir le salut ». T9 p. 16
La charité
« Faites le bien et abandonnez le au Seigneur. Il saura le faire connaître. » T 2 p.294
« Servez-vous des richesses terrestres pour vous faire des amis qui vous ouvriront les portes du ciel. » T5 p.51
« Il y a une Providence et vous en êtes les intermédiaires, vous les riches : c’est le plus grand honneur que Dieu vous a fait et le moyen de rendre saintes ces richesses. » T6 p. 436
 « Riches, dépouillez-vous de l’attachement aux richesses et achetez avec elles le Royaume de Dieu par toutes les œuvres de miséricorde pour le prochain. » T6 p.436
« Dieu donne aux riches qui doivent donner aux pauvres ; si Dieu le faisait à leur place, Il leur enlèverait le mérite d’être charitables; la charité et la miséricorde sont l’absolution.» T7 p. 40
« Dieu regarde les œuvres des hommes et non leur parole. » T10 p.194
III. Faire la volonté de Dieu
Pour la connaître, prier l’Esprit :
« Soyez heureux et soyez saints par reconnaissance pour Dieu. » T5 p.235
« Tu as promis de m’aimer et de m’obéir, je me souviendrai de toi. » T5 p.271
« Ce qui donne droit au ciel, c’est d’avoir une volonté bonne, venir à la doctrine de l’Amour et devenir des fils de Dieu en esprit et en vérité. » T 5 p. 380
« L’obéissance a plus de valeur que les sacrifices. » T 6 p.50
« Il faut servir le Seigneur dans la situation où on se trouve. » T6 p.458
« Vouloir ne pas être esclave (du péché), cela doit venir de toi. » T6 p.233
« Bien sot est l’homme qui veut juger Dieu, le conseiller, le critiquer. » T6 p.106
« Fais la volonté de Dieu et tu seras saint, même si la tienne te paraît plus héroïque. » T6 p. 243
« La bonne volonté, c’est celle qui fait la volonté de Dieu et ne la combat pas. » T7 p. 170
« Ma gloire, c’est de faire ce que le Père veut que je fasse car cela lui donne gloire. » T7 p. 170
« Ce qui donne le royaume, c’est l’obéissance, pas la science. » T7 p.255
« Sois juste, et tu trouveras Dieu sur ton chemin. » T7 p. 261
Jeanne dit : « Je ne puis suivre le Maître car ma maison demande ma présence, mais je m’arrange pour mettre en pratique ses paroles » T7 p. 409
« Il ne faut pas avoir la présomption de faire mieux que Dieu en ne lui obéissant pas » T8 p. 17
Pour nous conseiller, l’Esprit-Saint nous aidera.
« Vous devez passer de l’état sauvage à l’état domestique par deux greffes ; celle du sang (le mien, c’est pour cela que je suis venu, pour être le Rédempteur), et celui du feu (le Saint-Esprit) T5 p.353
« Bienheureux ceux qui savent voir les raisons de Dieu dans les événements les plus insignifiants » T6 p. 97
« Dieu a donné à l’homme le temps et la libre volonté : il doit s’en servir avec justice.» T6 p.252
 « L’âme, c’est l’esprit, le principe immatériel de la vie immortelle. L’âme vient de Dieu ; elle commande à la bonne volonté, elle a pour mission de mener l’homme à la perfection. » T7 p. 440
« Je serai toujours avec vous spirituellement et vos esprits sentiront mon Esprit » T7 p. 550
« Il faut honorer le jour du Seigneur ; ne pas travailler sans arrêt pour le gain » T8 p. 222
« Vous devez dominer le Mal avec votre volonté et la grâce du Saint-Esprit » T9 p. 257
Pour nous aider, Dieu crée un ange gardien pour chaque homme et femme : il faut prier
« L’ange de Dieu que chacun a à côté de lui » T 3 p. 397
« Rappelez-vous ce que je vous ai enseigné, tout le reste, que votre esprit vous le dise et que vous le disent vos anges » T7 p.230
L’aveugle guéri dit :
« J’ai entendu une voix qui disait : Espère et obéis »
Et pour nous conforter, Il nous dit de ne pas avoir peur :
 « Veux-tu pécher ? Non ? Alors sois tranquille. Veille mais ne crains pas » T4 p.187
 « Celui qui porte Dieu ne doit pas craindre » T5 p.358
« Ne craignez pas : vous êtes miens et je suis vôtre » T6 p.72
« Crois à la paix qui est en toi. La paix vient de Dieu. Tu es avec Dieu. Ne pèche pas et ne crains pas » T6 p.224
Et d’avoir confiance :
Quelqu'un dit à Jésus :
« Je ne sais pas ce que Dieu veut de moi »
Jésus lui dit :
«Dieu veut ton bien » T6 p. 311
« Là où il y a la foi en Moi, il y a la Providence » T6 p. 349
« Dieu permet la douleur pour vous éprouver. Ne perdez pas la foi et le Seigneur vous exaucera. Il n’est jamais trop tard pour le Très-Haut. En un instant, et à cause de la persévérance de vos prières, Il peut changer le cours des événements. Si vous savez avoir la foi, vous verrez le miracle.» T7 p. 286
L’aveugle dit :
« Jésus m’a guéri. Avant tout, il m’a montré que Dieu m’aime ; j’ai compris combien Il était grand et bon » T7 p. 386
« La reconnaissance doit se manifester dans une volonté sincère d’aimer Dieu »T7 p.465
Jésus connaissait l’avenir, mais il disait :
« Je suis consentant d’accepter de devoir avancer en me confiant totalement à la Providence » T7 p.467
« Je donnerai protection et bénédiction à qui donne à Dieu de l’amour » T9 p.240
« Vous serez accablés…mais ma joie sera en vous car Je vous aiderai en tout » T10 p. 211
« Si on vous dit : Est-ce ainsi que Dieu vous aime en vous faisant souffrir ? Répondez : Ce n’est pas Dieu qui envoie la douleur mais Il la permet et nous savons la raison : pour continuer sa Passion. Dieu est vie. Nous serons glorieux. » T10.
Même si le malheur, la maladie, la souffrance existent, Jésus dit :
« La douleur augmente les mérites du juste. » T2 p.259.
Lazare offre ses souffrances (pendant sa maladie) pour racheter des âmes, en tant que co-rédempteur avec Jésus T 6 p. 178 
« Le sacrifice, c’est aimant qui attire la grâce » T2 p.350. T4 p.554
 A un malheureux :
« Je me souviendrai de tes pleurs, aie foi, espère » T3, p.102
« Que chacun prenne sa croix et qu’il me suive » T5 p.230.
« L’héroïsme de la foi doit se former au milieu des difficultés.»T5 p. 496
« Les souffrances des justes passent aussi rapidement que l’hirondelle en comparaison de la durée de la récompense éternelle. » T6 p. 29
« Les tempêtes peuvent vous tremper sans vous nuire, et vous irez vers Dieu chargés de fruits. » T6 p.283
« Vous souffrez ? Dieu aussi ; jusqu'à, se faisant homme, mourir pour les sauver ; et pour que cela ne soit pas vain, vous devez suivre les dix commandements. » T6 p.432
« Votre récompense sera grande. » T6 p. 478
« Toi, garde ton cœur fixé sur moi.» T 7 p.87
Simon demande :
« Pourquoi les enfants souffrent-ils ? » 
Jésus répond
« Simon, la douleur est la conséquence de la faute (originelle).» T8 p. 121
« La douleur n’est pas un châtiment quand on sait l’accepter. Elle est comme un sacerdoce. Moi, je n’ai pas voulu d’un autre moyen pour annuler la faute. » T8 p.145

IV. Marie et Joseph
Marie savait tout ce qui allait arriver à Jésus, depuis qu’Il est né.
Jésus dit :
« Ne pleure pas, maman, j’ai besoin de ton sourire ». T.3, p.38
Alors Marie réconforte son fils par sa sérénité T 4, p.100
Jésus dit à Marie :
« La force me vient de tes prières » T6 p.303
Il lui dit :
«l’Amour nous secourra, et dans l’Amour, nous nous secourrons nous-même, Dieu nous aidera si nous acceptons sa volonté ». T6 p.321.
Marie dit :
« J’ai accepté le don de Dieu avec toutes ses conséquences » T6 p. 442
Elle dit aussi :
« Faisons tout notre devoir ; donnons l’amour, les soins, l’obéissance, car quand la séparation arrive, on peut dire : Je n’ai pas cessé un instant de l’aimer et de le servir ». T7 p. 125
« Je suis suspendue au-dessus de l’abîme (du désespoir) par un fil. Le fil, c’est ma foi » T9 p. 362
Dieu l’exaucera :
« Marie est le repos de Dieu et le réconfort de l’homme » T6 p.301
« Il n’y aura rien que la Triade puisse refuser à sa fleur » T6p. 461
Marie console : à Pierre qui a renié Jésus :
« Tu es un pauvre homme. Tu l’étais plutôt, tant que tu as présumé de toi. Viens sur mon cœur. Ici Satan ne peut plus te faire de mal. » T9 p. 562
« Jésus ne t’a-t-il pas pardonné ? Alors va et reste en paix » T10 p. 271
Marie dit à Jeanne :
« Plus fort que la foi est l’amour. Ne crains pas ; Moi, je t’aiderai » T10 p. 44
Marie n’a pas eu d’autres enfants.
« Ma Mère n’eut pans d’autres enfants » T. 1.p. 132
Le cousin Jacques demande …, Jésus répond « oui, frère » T.3 p.302. T5 p.74. 
En fait, ce sont ses cousins germains, les fils d'Alphée, le frère aîné de Joseph. : Jacques, Jude-Thaddée (deux apôtres), Simon et Joseph (qui défendra Jésus à la fin, seulement). Jésus demande à Jacques de présider l’Assemblée de Jérusalem car il sera respecté, étant du même sang que Lui. T10 p.211

Voici la composition de l’onguent que faisait Marie, pour soigner les blessures physiques : Lys, camphre, dictame, résine, œillet, laurier, armoise…. (On a envie de l’essayer !!!)

Joseph avait aussi fait le vœu de chasteté avant de connaître Marie. C’est Zacharie (le père de Jean-Baptiste) qui a dit à Joseph de veiller sur Marie. T.1
« Ceux qui vivent comme des anges et adhèrent à la demande de Dieu, sont objet d’une grande vénération. Ils refusent de satisfaire la partie inférieure de leur être pour faire grandir la partie supérieure et au ciel, sont proches du trône de Dieu » T5 p.31
Marie : sur le prénom "Joseph";
« Je n’ai connu personne de ce nom qui ne m’aimât pas » T9 p. 325
V. Sur les vocations
 « Que l’opinion du monde ne trouble pas la grâce d’une vocation » T 3 p.224
Marie dit à sa belle-sœur :
« Tu voudras que ton fils soit semblable à mon Jésus dans son sort de rédempteur … C’est le rôle des mères d’être séparées de leur enfant « Thaddée dit à sa mère : « Tu sembles une fillette qui a peur des ombres… Tu sais où me trouver : en Jésus » T4 p. 185
Une femme dit à Dieu :
« Moi, j’ai engendré mon fils, mais toi, tu es son Dieu. Ton droit est plus grand que le mien » T 5 p. 433
« Les ennemis du chrétien sont sa famille qui se lamente » T4 p. 278
« Nous donnons nos fils pour une bien grande cause ; nous ne les perdons pas » T3 p. 463
« Ceux qui se consacrent à Dieu sont joyeux de la sérénité d’appartenir à Dieu » T4 p. 91
« Renoncer à la famille pour Moi, c’est charité parfaite, plus que l’or ». T.4 p.363
« Ce n’est pas un malheur que de donner un fils à Dieu mais c’est une gloire bien grande. Ce sera la paix à ta mort d’avoir donné un fils à Dieu. La vrai sagesse est de ne pas mettre de limite à sa générosité envers Dieu » T5 p.412
Jésus dit:
« Pierre, tu es trop nécessaire au Maître pour que le Maître puisse se séparer de toi » T3 p.298
« Moi, je t’ai pris pour te sauver, non pour te perdre ! » T6 p.400
Pierre dit à Jésus :
« Rien qui ne soit pas toi ne m’intéresse plus » T7 p.237
« Le prêtre doit chercher à sauver. Ne soyez pas durs avec ceux qui se repentent. Comportez-vous comme moi je me suis comporté et vous ne vous tromperez jamais » T10 p.166
Mais il ne faut pas se faire apôtre, dit Marie à Judas, si c’est pour les honneurs :
« Si tu comprends que les honneurs que reçoit l’apôtre te font du mal, alors renonce ! » T4 p. 278

VI. La prière

Bien sûr, Jésus récitait le « Notre Père »
Il admirait très souvent la création et louait Dieu. Maria Valtorta voit souvent Jésus sourire devant la beauté des fleurs, des oiseaux, des paysages, du lac, du soleil, des étoiles …
Il chantait les psaumes, parfois, avec ses disciples, en marchant…
Il méditait en silence, en se retirant seul, à l’écart.
Il lisait les Écritures Saintes à la synagogue.
« Le monde est un nid de serpent. Sachez connaître le monde et ses combinaisons et puis ayez le cœur simple des fils de Dieu, et priez » T6 p. 484
Il disait à ses disciples que la beauté de la nature est une preuve de l’existence de Dieu : « Si on veut vous faire abjurer, dites :
« Ses œuvres parlent à notre esprit » T6 p.72
« Il faut admirer et louer Dieu pour les choses qu’Il a faites » T6 p.365
Dieu rendra justice à ceux qui l’invoquent. Et eux doivent dire :
« Que soit fait ce que ta sagesse voit pour nous de plus utile » T7 p. 289
« Dieu communiquera avec toi, te donnera ses dons, mais tu dois y mettre ta libre volonté pour repousser les tentations » T7 p.359
Jésus dit à Pierre :
« Si quelqu’un pèche, ne le critique pas, sinon tu pèches. Au contraire, tu dois le racheter en priant » T7 p.396

Il aimait l’innocence des enfants
« La prière des enfants est agréable au Seigneur. » T4 p. 24
« Les enfants portent avec eux le souvenir du ciel ; ils ont une âme angélique. » T5 p. 491
« Les prières des enfants sont portées par leurs anges au ciel et Dieu les transforme en grâces » T6 p. 496
« Celui qui accueille un enfant en mon nom a sa place marquée dans le ciel. Sa miséricorde est infiniment remerciée. »T7 p. 197

VII. Jésus avait beaucoup de femmes disciples et a demandé à Marie de le seconder pour qu’on ne l’accuse pas de séduction. 
Elle l’accompagne tout au long du deuxième déplacement.
« La femme ouvre à ses enfants les yeux du cœur à l’amour, l’homme ouvre les yeux de l’intelligence pour comprendre et agir.» T6 p.208
« Vous serez hospitalières, vous aiderez, restaurerez, conseillerez » T6 p. 245
Jeanne :
« Les hommes nous demandent d’agir dans leur intérêt, c’est dégradant ! »
Jésus répond :
« En compensation, il vous est donné de vous élever plus haut par l’esprit » T6 p.498
« La femme a une mission très féminine : élever un enfant dans la foi. Elle vaut l’homme, avec en plus, la force de la douceur maternelle. Il y a beaucoup de force dans le cœur des femmes. Marie obtiendra pour les femmes, d’une manière spéciale, grâce et rédemption » T7 p.338
Jésus dit à Elise :
« Oh, que Dieu te bénisse. Une mère est bien nécessaire quand la douleur accable les forces de l’homme » T7 p. 470

VIII. Sur la mort
Notre âme va au paradis. La résurrection de la chair aura lieu à la fin du monde : T6 p.365
« Grâce à ton espérance, tu vas retrouver les êtres qui te sont chers » T6 p. 424
Au sujet d’un homme décédé :
« Il est dans la paix et il faut en être content, sans égoïsme, car il est mort juste ; il n’y a plus de séparation entre son esprit et le nôtre ; nous avons un ami de plus qui prie pour nous. » T. 7 p. 32
Au sujet d’une femme décédée :
« Elle n’est pas perdue, elle vous attend. » T7 p.39
« Les hommes qui furent justes retourneront à l’endroit qui leur était destin avec le vêtement de lumière qu’ils auront jusqu’au moment où leur chair aussi sera appelée à la jubilation »T7 p.526
« Si l’âme est légèrement coupable, elle est envoyée au purgatoire. Quand elle sera au paradis, elle sera recrée neuve. Son passé d’homme n’existe plus. Quand Dieu pardonne, c’est totalement. » T 8 p.95
Il n’y a pas de réincarnation, car Dieu crée autant d’âmes qu’Il veut. T.4 p.326
« Dieu crée une âme pour un corps qui sera récompensé de ses souffrances. La réincarnation ne se sera pas accordée » T7 p. 440
La fin du monde :
« Le peuple dispersé sera réuni. Réuni et pardonné. Oui, Dieu attendra cette heure pour arrêter le cours des siècles. Il n’y aura plus de siècles, mais l’éternité. » T8 p. 356
« Je vous ai toujours dit que je suis le Roi de l’Esprit : sur terre, je n’offre pas d’autres choses que les sacrifices, mais après votre mort, je vous donnerai le Royaume des Cieux » T9 p. 61
« Quand le chair ressuscitera, elle ne sera plus sujette aux impulsions » T9 p.91
IX. Conclusion
 « Dans toutes les choses de la vie, le bien vient non pas de la richesse, de la puissance ou d’autres causes, mais du secours qui vient du ciel. » T7 p. 365
« Il y a deux choses qui indiquent la valeur spirituelle d’un homme : sa façon de se comporter dans la douleur et dans la joie : il sait être patient dans la peine et continuer à aimer Dieu; il sait être reconnaissant, constant et humble dans la gloire, et fidèle dans la joie » T7 p. 377
« La vie est un moyen qui sert à la fin, qui est l’éternité.» T8 p. 264
Au sujet de l’extase :
« Plus la créature aime Dieu, plus la partie excellente de son esprit augmente sa capacité à connaître, contempler, pénétrer les éternelles vérités. » T10 p. 262 
* * *

Annexe : Jésus, à douze ans, discute avec Hillel et Gamaliel et Sciammai, trois docteurs de la loi. Jésus leur dit que le Messie est venu pour libérer le peuple de l’esclavage, suivant la prophétie de Daniel. Mais Sciammai dit que ce n’est pas possible car il y a encore de l’esclavage ; Jésus lui répond :
« L’homme sera libéré de l’esclavage du Mal par les mérites du Messie ». 
Jésus parle de Bethléem qui a accueilli la descendance de Jacob, via David, d’après le prophète. Sciammai dit que ce n’est pas possible car alors, cet enfant est mort (Hérode a fait tuer les saints innocents). Jésus lui répond que Dieu est capable de sauver son fils. Mais, ajoute-t-il
« Tu ne comprends pas parce que l’orgueil t’en empêche ». 
Il ajoute
« Je suis le fils de la Vérité. Le royaume du ciel, le sanctuaire, ne sera plus détruit, il ressuscitera ». 
Le vieil Hillel écoute avec attention, Gamaliel est ébloui par les réponses de Jésus, mais Sciammai reste sur ses positions et sera très hostile à Jésus jusqu'à la fin (alors que Gamaliel se convertira).

 Les disciples d’Emmaüs disent qu’ils sont déçus que le Messie ne soit pas un roi puissant ; qu’ils entendaient Jésus parler d’un royaume spirituel qui ne voulait que douceur et pardon, alors, ajoutent-ils :
« Comment dominer avec de telles armes ? Il est mort sur la croix et cela nous a humiliés. » 
Jésus leur répond :
« Pour Dieu, la reconstruction du royaume d’Israël n’est pas limité dans le temps. Le Royaume de Dieu est éternel dans l’espace. Le Messie est mort pour réparer l’offense faite à Dieu, pour sauver les hommes de bonne volonté. Le signe qu’il est le fils de Dieu, est la résurrection. Il a obéi à la volonté de son Père. Tous les hommes viendront au Seigneur. Croyez, pour lui appartenir »





Les articles les plus consultés sur ce site :