La Rochelle - Conférence sur Maria Valtorta, le porte-plume de Dieu par Bruno Perrinet, Président de l’association Maria Valtorta - Samedi 30 juin 2018 - 16h00 - Salle de la Rotonde, Centre Jean Baptiste Souzy, 33 Rue Alfred Kastler (quartier des Minimes) - Entrée gratuite, participation libre au frais - Venez découvrir cette mystique catholique !
_____________________________________________________

Mon conseiller spirituel m'interdit la lecture de Maria Valtorta


Je ne sais pas trop quoi penser de Maria Valtorta, d'un côté ses écrits me donne envie de me pencher dessus, mais mon prêtre qui est aussi mon accompagnateur pour mon baptême m'a interdit de lire ses écrits.
Que dois je faire ?
Que Dieu vous bénisse.
Amitié,
GR
* * *

Réponse de Bruno Perrinet, président de l'association Maria Valtorta :

Chère madame,
j'ai de la peine pour vous et pour ceux qui vous interdisent de lire ces écrits.
Malgré quelques prélats contre, il y a beaucoup plus d'hommes d'Églises respectables qui sont pour cette lecture. Votre conseiller se trompe :

1 - Comment peuvent-ils penser que c'est faux ? Alors que  toutes les descriptions (16000) ont été vérifiés par des scientifiques qui affirment que cette femme ne peux pas avoir inventé ces détails en restant dans son lit paralysée, c'est donc certainement une source surnaturelle.

2 - Comment peuvent-il penser que cela fait du mal ? Alors qu'il n 'y a aucune erreur dogmatique et ceci est confirmé par de nombreux prélats : Pie XII et bien d'autres théologiens qui dépassent le niveau théologique de votre accompagnateur, malgré toute l'estime et la reconnaissance que vous pourriez lui porter.

3- Comment peut-il penser que cela va vous éloigner de l'Église ? Alors que depuis 15 ans que je diffuse cette oeuvre, j'ai personnellement correspondu avec plus d'un milliers de personnes qui m'ont témoigné que cette lecture les a fait progressé dans la vie sacramentelle de l'Église catholique.

Un bon conseiller spirituel donne des conseils et non pas des directives.

Un bon chrétien écoute son conseiller et c'est le chrétien qui décide ensuite après avoir écouté tous les avis, mais pas le conseiller qui décide pour le chrétien (D'après St Ignace, il faut décider seul après avoir écouté tous les avis, mais ne pas agir sans avoir d'abord écouté tous les avis).

Si vous décidez de lire, ne lui en parlez pas s'il ne supporte pas. Il n'y a aucun péché.
S'il vous en parle, vous lui dites que vous avez "écouté son conseil" cela ne veut pas dire que vous l'avez suivi, mais que cela reste à vous de décider.  Et s'il vous menace en disant que vous manquez d'humilité, alors quittez cet homme, c'est de l'abus de pouvoir et cela conduit à de nombreuses erreurs et abus de tous genres.

On aime ses brebis, jamais on ne les force.

Dieu vous bénisse !

Sondage - Selon vous les écrits de Maria Valtorta sont :

Les articles les plus consultés sur ce site :